• -Chapitre 1- Tout commence

    La journée fut très pesante. Les profs ont été lourd et les regard répétitif de Sarah étaient très gênant. Je ne voulait pas que ça se passe comme ça avec elle mais la seule chose qu'il ne faut pas faire c'est de m'agresser dés le matin. Oui je m'énerve pour rien... Quand j'y pense, cela me parait stupide de se buté comme ça, mais moi quand je suis parties on ne peux plus m'arrêter.

    Je me dirige vers l'arrêt de bus et je commence à avoir un peu mal à la tête. Sans doute à cause de l'épuisement. Je monte dans le bus, m'assoit à ma place habituel et Thomas, me faisant sursauter s'assoit à coter de moi. 

    - Alors? Comment ça va?

    -Heu.. Bien.

    - Désolé pour ce matin... J'ai vu qu'a midi tu mangeais toute seule, pourquoi?

    - C'est oublier ne t'inquiète pas. Mais pour ce midi, ça ne te regarde pas.

    - Comme tu voudra. En tous cas je voulais te dire que... Bon tu sais on avait discuter la dernière fois.

    - Oui je m'en souviens, c'était parce que tu voulait prendre les cours pour Julia, qui était malade je crois.

    - Oui. C'est ça. Et elle t'en remercie. Mais c'est de Julia dont je voulait te parler.

    -Ah et pourquoi tu m'en parle à moi?

    - Bah je pense que tu es mon amie, et  j'avais envie de t'en parler, bon bref. Elle est moi, on est dans une mauvaise passe, et on c'était dit que pour  "ravivé la flamme et pimenter notre couple"  on devait, chacun de notre coter, aller voir ailleurs.

    - Euh oui, et donc? C'est un peu louche comme résonnement. 

    - J'aimerai le faire avec toi.

    Un rire nerveux m'échappe, cependant lui, garde une tête sérieuse. Il me fixe analysant chaque trait de mon visage. Je sens le rouge me monter aux joues et je me secoue la tête frénétiquement. 

    - Mais non non non! Je suis pas d’accord moi! Tu ne peux pas lui faire ça!

    - Et imagine que je puisse lui faire ça. Et imagine que tu soit d'accord.

    - Non mais tu comprend pas? Jamais je coucherai avec toi c'est pas possible!

    -Et pourquoi?

    - Mais.. Mais parce que je t'aime pas! point. C'est tous !

    - Mais c'est pas grave ça.

    - Mais tu es con ou quoi? Je te dit non! Si je couche avec un homme, du un, il faut que j'ai des sentiments pour lui et de deux, bah.. Que ça ne soit pas toi. Tu sais je suis pas désespérée à ce point.

    Sans prévenir Thomas se penche vers moi et pose ses lèvre sur les miennes. Il m'agrippe et me fait mal. Je le repousse tant bien que mal mais j'arrive à me dégager de son emprise.

    -  Et là tu serais d'accord ?



    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :