• -Chapitre 2- "Douce jalousie"

    Un matin d'hiver comme les autres, moi enfuie sous mon écharpe, attendant le bus.

    Ce message m'as travaillée tout le week-end... Qui m'en voulait? Ce n'est pas pour m'envoyer des fleurs, mais j'ai toujours veillée à garder une image de moi irréprochable et j'étais plutôt douée pour ne pas me faire remarquer et être amicale avec tous le monde. Vraiment je ne voyais pas qui m'en voulait. Le bus arriva et je me précipita pour monter dedans. Une fois à l'intérieure, le bruit habituel du matin se dissipa et je vis plusieurs regard se tourner vers moi. Je n'avais jamais ressentit l’oppression et la gène et en à peine deux secondes cela venait d'être réglé. Je me suis assise rapidement, me sentent épiée. Cette sensation est extrêmement désagréable. appuyé contre la fenêtre, observant le paysage se dérouler sous mes yeux, je réfléchissais. Qui peux m'en vouloir?! 



    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :